Les ambassadeurs de la réconciliation

Les ambassadeurs de la réconciliation sont un groupe de jeunes dévoués qui ont été sélectionnés pour agir en tant qu’hôtes, médiateurs, vidéastes et gestionnaires des réseaux sociaux des conversations de réconciliation. En offrant leur expérience, leurs connaissances et leurs compétences de soutien à cette série de webinaires, les ambassadeurs de la réconciliation assurent que les jeunes soient engagés, informés et protégés lorsqu’ils participent à des conversations significatives sur la réconciliation.

Cassandra De Freitas

Cassandra De Freitas

Salut à tous! Je m’appelle Cassandra De Freitas et je suis très heureuse de travailler avec vous tous au cours des prochains mois. Je suis née et j’ai grandi à Aurora, en Ontario, sur les territoires traditionnels des peuples Anishinaabe, dans la zone des traités Williams et du traité 13. Cependant, j’habite à Toronto, en Ontario, depuis 4 ans où je prépare mon diplôme en travail social et en études des droits de la personne et de l’équité à l’Université York.

J’ai 22 ans et je suis très passionnée par l’égalité des sexes, les droits en matière de santé sexuelle et reproductive, et les droits autochtones et fonciers. Je suis impliquée dans des organisations comme Amnesty International, Plan International Canada et le Center for Global Health Security and Diplomacy.

En dehors de l’activisme, j’aime la nature et les randonnées. J’adore faire de la boulangerie-pâtisserie (et la manger), la lecture et la course à pied. Je chéris le temps passé avec mes amis et ma famille et j’ai hâte de les revoir après COVID.

William Fayant

William Fayant

Tansi! Je m’appelle William Fayant. Je suis d’origine nêhiyaw-Michif du territoire du Traité 4. Bien que j’habite actuellement à Regina, en Saskatchewan, je suis fier d’être membre de la nation Crie de Peepeekisis et de la Communauté Métisse de Lebret. Je m’identifie comme Autochtone Queer et j’utilise des pronoms masculins (il / lui). En 2016, j’ai terminé mes études à l’Université de Regina (BA Histoire, International) et détiens une connaissance générale du chinois Mandarin. Une grande partie de mon expérience en tant que jeune leader et facilitateur est due à ma participation à un programme d’expérience nationale appelé Katimavik, qui, depuis sa relance en 2018, a fait d’énormes pas en intégrant la réconciliation active dans leur programme principal.

Bien que l’âge de la distanciation sociale ait malheureusement emporté mon amour pour les voyages, je trouve du réconfort dans la lecture de tous les genres de littérature, dans les jeux vidéo et dans l’écoute du rock gothique des années 1970.

J’ai récemment commencé à chercher des réponses sur ce que c’est que d’être wetikoken (un contraire), et comment leurs dons contribuent à leur peuple. Ma recherche m’a permis de me connecter à de nombreux gardiens du savoir dans ma communauté, et pour cela, je suis reconnaissant. hiy hiy

Nicole Tornquist

Nicole Tornquist

Tansi, je m’appelle Nicole Tornquist, je suis une femme autochtone de 25 ans de la nation Crie d’Opaskwayak. J’ai obtenu mon diplôme d’études secondaires à Margaret Barbour Collegiate. J’ai ensuite poursuivi mes études à l’University College of the North et j’ai terminé ma spécialisation en administration des affaires en gestion. Je suis ambassadrice nationale de Hope for We Matter, ambassadrice des jeunes du Manitoba 150, ambassadrice des jeunes autochtones 150+ et je suis également facilitatrice pour Awaken the Spirit. En 2019, les jeunes m’ont sélectionné en tant que candidate aux élections de Junior Onekanew (chef).  J’ai relevé le défi et commencé mon parcours de campagne et j’ai été retenue comme candidate Junior Onekanew (Chef). Cela étant dit, j’ai le grand honneur de représenter fièrement ma communauté de la nation Crie d’Opaskwayak. Ma passion est de travailler avec les jeunes de ma communauté et d’aider nos jeunes à devenir les meilleures personnes possible, les regarder s’épanouir et surmonter les obstacles est le meilleur sentiment au monde. Je pense que j’étais destinée à encadrer les jeunes, les aider à réussir et à établir des liens entre eux. Nos jeunes sont la raison pour laquelle je me pousse toujours à devenir une meilleure personne.

Katherine Koskie

Katherine Koskie

Je m’appelle Katherine Koskie et je me trouve sur le territoire du Traité 4. J’enseigne actuellement dans mon ancienne école secondaire, au Yorkton Regional en Saskatchewan. J’ai reçu mon Baccalauréat en Éducation et ma maîtrise en Curriculum & enseignement à l’Université de Regina, en suivant de nombreux cours à l’Université des Premières Nations du Canada. Je m’intéresse à tout ce qui touche à l’éducation: Enseignement des traités, technologie, engagement en alphabétisation, éd. Anti-oppressive et, bien sûr, réconciliation! Je suis également légèrement obsédée par Harry Potter. Mes passe-temps incluent passer du temps avec mon chien, Bogie, et prendre des cours ici et là pour fabriquer du mobilier en vitrail. Un fait intéressant à mon sujet est que je viens de recevoir des nouvelles que j’ai été acceptée à l’Université de l’Alberta pour poursuivre mon doctorat en éducation! J’ai très hâte à ce forum sur la réconciliation et j’ai hâte d’apprendre aux côtés de tout le monde.

Thawany Monteiro

Thawany Monteiro

Thawany Monteiro est une fière maman et récemment diplômée d’une Maîtrise en Travail Social de l’Université York. Le travail de Thawany en tant que facilitatrice de l’Initiative de Réconciliation des Jeunes avec Canadian Roots Exchange, a alimenté sa passion pour éduquer et travailler avec les jeunes africains et autochtones immigrants et racialisés, sur des sujets centrés sur l’identité, la réconciliation et la décolonisation à partir d’une vision du monde autochtone. Thawany centre son expérience de vie en tant qu’immigrée brésilienne aux origines mixtes et autochtones dans son travail. Thawany vit et travaille actuellement sur le Territoire du Traité 13. Pendant son temps libre, elle aime passer du temps avec sa famille et ses amis, lire, faire de la randonnée, faire du vélo et jouer au soccer.

Jonathan Plank

Jonathan Plank

Je suis Jonathan Plank, étudiant en éducation à l’Université de Regina, spécialisé dans les études sociales avec un intérêt pour l’éducation inclusive. J’ai grandi dans la ville de Fort Qu’Appelle au Saskatchewan, au cœur du Traité 4. Grandir à Fort Qu’Appelle m’a donné l’occasion d’explorer l’histoire et les relations entre les colons et les peuples autochtones. Fort Qu’Appelle avant l’établissement était un endroit d’une grande importance pour les habitants des grandes plaines et de la Nation Métisse ainsi que l’emplacement du premier magasin de la Baie d’Hudson. Ce récit historique est celui qui a façonné ma communauté et mes propres expériences. C’est la nature historique de ma communauté qui m’a donné l’occasion de travailler au lieu historique national de Motherwell. Me permettant de mieux explorer la colonisation des plaines et les relations entre les peuples autochtones et les premiers colons; Comprendre les expériences de ma communauté et l’impact d’un lieu sur la vérité et la réconciliation. Ces opportunités m’ont donné une grande capacité à explorer et à mieux comprendre le monde qui m’entoure et à grandir en tant que personne ancrée dans l’esprit de vérité et de réconciliation

Paige Kasokeo

Paige Kasokeo

Tansi, je m’appelle Paige Kasokeo. Je suis une fière Neheyaw iskwew de Poundmakers First Nations, SK. Je suis née et j’ai grandi à Edmonton, AB. Je suis une intervenante auprès des jeunes et des familles à Ben Calf Robe Society et je viens d’être nommée la nouvelle Chef du comité consultatif des jeunes pour les jeunes de ma communauté. J’ai 10 ans d’expérience de travail dans le domaine des enfants et des jeunes ainsi que de fournir des ressources pour ceux qui sont sans abri et/ou considérés comme à faible revenu. J’ai développé une énorme passion pour les jeunes, car je veux pouvoir leur montrer les opportunités et leur permettre d’avoir une voix non seulement pour eux-mêmes, mais aussi pour leurs communautés. Être en contact avec des jeunes de partout et voyager a été quelque chose que j’ai toujours voulu faire, et pouvoir faire partie de l’équipe d’Expériences Canada va être une expérience formidable et une opportunité d’apprendre et de grandir. C’est super excitant et je me réjouis de cette incroyable expérience.

Sign Up to our Newsletter /
Abonnez-vous à notre Lettre D'information