Voici un compte rendu quotidien d’une expérience d’échange écrit par Arianne Rousseau de St-Hyacinthe, au Québec.

Jour 1 : Enfin le départ !
58. C’était le nombre de jours qui ont séparé le départ de nos jumeaux du Québec et le nôtre, celui des 25 élèves et 3 accompagnateurs de notre groupe. Toutes ces journées à attendre impatiemment le début de notre voyage vers cette province qui nous était encore inconnue. Et, le début de ce voyage, c’est maintenant, à 4 heures du matin, heure à laquelle nous quittons le stationnement de l’école en autobus en direction de l’aéroport de Montréal où notre premier vol part à 7 heures. Après trois vols, nous atterrissons finalement à Kamloops, lieu où nous reverrons enfin nos jumeaux. Justement, ils nous attendent à l’aéroport.  Malgré la fatigue, le bonheur de les revoir nous envahi déjà. Nous partons chacun dans la famille de nos jumeaux pour quelques heures avant de nous rejoindre à l’école où nous partageons un repas tous ensembles. Après ce souper où nous avons pu échanger avec les autres jumeaux, direction le gymnase pour des activités de connaissance. Par la suite, nous rentrons chez nous pour une bonne nuit de sommeil bien méritée.

Jour 2 : Plongée dans une famille britanno-colombienne
Aujourd’hui, au programme, il y a une journée en famille. Bref, chaque duo fait des activités différentes. De mon côté, ma jumelle Sydney, sa famille et moi allons faire du rafting. C’est ma première fois et c’est génial, cette activité est définitivement sur ma liste de chose à refaire au moins une fois dans ma vie. Ensuite, dans la soirée, je rejoins Maude et Fréderic, deux de mes amis, et leurs jumeaux Sammy et Justin. Nous faisons un jeu d’évasion nommé TOMB ensembles, tous les six, malheureusement, nous ne le complétons pas à temps. Malgré tout, ce fut fort agréable de passer ces 45 minutes en leur compagnie.

Jour 3 : Kilomètre, Kelowna et Kayak
Ce matin, nous embarquons dans l’autobus pour parcourir les environ 170 kilomètres qui nous sépare de Kelowna où nous passerons la journée. Après quelques heures de route, dans un paysage magnifique rempli de montagnes, nous nous arrêtons à la mission Pandosy où nous mangeons notre lunch sous un soleil resplendissant. Ensuite, nous allons au centre aquatique H2O, glissades, baignade, surfs, plongeon et autres activités aquatique nous y attendent. Puis, nous quittons ce lieu où nous nous sommes bien amusés pour nous diriger vers la plage Gyro. Là-bas, nous profitons de nouveau du magnifique soleil en jouant au volley-ball, en marchant, en faisant du kayak, du paddle board, du pédalo… Après cet après-midi fort agréable nous reprenons notre autobus et revenons à Kamloops.

Jour 4 : Kamloops entre amis
À présent, nous visitons Kamloops. En petits groupes formés avec nos amis nous tentons de répondre aux questions du rallye en parcourant les rues de la ville. Je découvre actuellement le talent que possède Claire, une élève britanno-colombienne effectuant le rallye en ma compagnie, pour ne pas lire correctement la carte. Ce n’est pas bien grave puisque ça nous permet de nous promener que davantage dans la ville. Quand le temps alloué à cette activité est écoulé, nous prenons l’autobus pour aller chercher les jumeaux qui étaient restés à l’école et nous nous dirigeons au restaurant Dynasty Gardens. Dans ce buffet chinois appartenant aux parents de Wayden, membre de l’échange, nous mangeons un excellent repas. Dans l’après-midi, nous faisons une randonné au lac Paul. Le sentier parfois escarpé vaut la peine d’être parcouru parce que la vue au sommet est incroyable. Les montagnes et le lac, quel paysage sublime ! Et, pour terminer cette belle journée, après un souper dans nos familles adoptives, nous allons à Fun Factor, lieu où nous retrouvons jeux d’arcade et laser tag.

Jour 5 : A, B et C : Animaux, Balade et Chaise roulante
Nous visitons, durant la matinée, le Kamloops Wildlife Park. La visite guidée est agréable, elle nous permet d’en apprendre plus sur les animaux que nous voyons, mais, en toute honnêteté, le tour du parc animalier en train avec mes amis a été le plus grand point fort de cette activité. Pour le diner, nous retournons à l’école où la cafeteria nous offre de quoi rassasier notre appétit. Après le début d’après-midi passé soit à écouter le début d’un film soit à jouer au gymnase, nous marchons à Peterson Creek. À la fin du sentier nous apercevons une très belle chute, mais la balade pour s’y rende a été laborieuse, puisque le sentier est très rocheux. Mais, peu nous importe, le but du voyage est de vivre de nouvelles expériences, il faut donc voir ce défi comme en faisant partie. La journée n’est pourtant pas terminée, il reste une dernière activité : du basket-ball en fauteuil roulant. En effet, à notre retour à l’école, nous avons eu la chance d’essayer ce sport plus exigeant qu’il en a l’air. Ensuite, nous rentrons pour une soirée calme en préparation de notre départ prochain pour Vancouver.

Jour 6 : Voilà Vancouver
C’est à 5 heures 15 que nous prenons l’autobus aujourd’hui. Pourquoi si tôt ? C’est simple, parce que nous allons à Vancouver. Dans l’autobus, nous semblons tous encore endormis, mais nous ne manquons pas d’enthousiasme face à la belle journée qui nous attend. À notre arrivée dans cette ville entourée de magnifiques montagnes, nous nous arrêtons pour faire une randonnée de quelques dizaines de minutes à Lynn Canyon où nous traversons un pont suspendu. Ensuite, nous reprenons l’autobus qui nous dépose au quai Lonsdale pour un court temps de magasinage et pour y diner. J’opte pour un burger de bison qui me satisfait pleinement sans aucune déception.  Et, fait cocasse le cuisinier du petit restaurant a pris nos commandes en français, c’est une preuve que notre langue est plus parlée que je ne l’aurais cru ! Après cela, nous prenons le seabus pour traverser Vancouver Harbour. Nous marchons dans Vancouver, nous nous arrêtons à quelques reprises pour écouter les informations sur la ville que nous partage Eden une des britanno-colombiennes. Par la suite, nous faisons le tour du parc Stanley en vélo. Je trouve cette activité vraiment originale, c’est celle que j’ai préférée aujourd’hui. Puis, nous avons un peu de temps libre pour faire du magasinage avant d’aller souper, tous ensembles, à la old Spaghetti Factory. Après ce souper en bonne compagnie, nous quittons finalement Vancouver et sommes de retour à Kamloops après minuit.

Jour 7 : Amérindiens et Aurevoirs
Après une nuit trop courte pour effacer notre fatigue, nous prenons pour une dernière fois l’autobus en direction de Quaaout Lodge où des personnes amérindiennes nous présentent leur mode de vie ancestrale et nous racontent deux histoires. Ces dernières nous sont narrées autour d’un feu et elles nous transmettent des valeurs comme l’entraide et le respect. Nous avons également la chance de goûter du saumon cuit sur le feu, quel délice ! Nous avons la fin de l’après-midi libre. De mon côté, je vais manger au restaurant en compagnie d’autres duos de l’échange et ensuite je vais à la librairie puisque j’ai vraiment envie de m’acheter quelques livres en anglais. Pour terminer cette journée en beauté et conclure ce fabuleux échange, nous avons un souper pizza et un dance party à l’école. Nous partageons notre dernier souper à Kamloops avec le reste du groupe et nous visionnons un vidéo fait à partir de photos prise lors du voyage. Ensuite, direction le gymnase, où nous dansons tous ensembles et jouons même au limbo. Une fois la soirée terminée, nous finissons nos bagages en préparation du départ matinal qui nous attend.

Jour 8 : Fin prématurée
Notre avion décolle à 6 heures 15 ce matin. Ce serait mentir de dire que la nuit a été assez longue ! Après de brefs adieux à l’aéroport, nous embarquons, tous, ou presque, tristes de la fin de cet échange qui aurait pu durer plus longtemps. Pour sûr, nos jumeaux et la chimie du groupe nous manqueront. Après un cours premier vol, nous attendons le second en entendant avec l’envie d’embarquer dans tous les vols en direction de la Colombie-Britannique pour poursuivre ce qui vient de se terminer. Nous vivons le même scénario à l’attente du troisième vol. Quand le dernier avion approche du Québec, ce qui me frappe c’est la pluie et le temps gris. Après une semaine sous le soleil et la chaleur, c’est difficile sur le moral. Deuxième choc, il n’y a plus aucune montagne dans les environs, à la place, d’innombrables nids de poules ce que nous réalisons lors du trajet de bus nous ramenant à notre école où nos parents viendront nous chercher. C’est déjà la fin de cette expérience inoubliable !

Anecdote : Durant l’échange, nous avons découvert des chanteurs !
Les trajets de bus sont d’excellents moments pour découvrir le talent musical que possède certains de nos pairs. En effet, quoi de mieux que de chanter tous ensembles pour passer le temps ? L’air de chansons comme old town road et you’re welcome ou bien encore le thème des MII me sont restés en tête pendant plusieurs heures. Mais, peu importe, puisque je n’étais pas la seule personne dans cette situation et nous avions eu tellement de plaisir à les fredonner. Nous avons également eu la chance d’entendre d’excellents solos de gazous. Certains s’en était procuré à Fun Factor et nous ont démontré leurs capacités à les utiliser pour reproduire des rythmes connus. Je garde donc d’excellents souvenirs amicaux et musicaux de cette expérience en Colombie-Britannique !

Par Arianne Rousseau
Je me présente, je suis Arianne Rousseau, en ce moment, j’ai 15 ans. Dans la vie, deux choses me tiennent particulièrement à cœur : le cirque et la découverte du monde qui m’entoure. J’apprécie énormément vivre des expériences enrichissantes avec des amis, c’est pourquoi j’ai un intérêt pour les échanges scolaires.

Sign Up to our Newsletter /
Abonnez-vous à notre Lettre D'information